Les principales sources de pollution
électromagnétique

Le confort peut se définir comme tout ce qui contribue à notre bien-être. Nous sommes environnés d’objets qui produisent de l’électricité ou qui en consomment :

ico-lampe

éclairages

ico-radiateur

chauffage

ico-electromenag

électroménager

ico-tv

audiovisuel

ico-ordi

outils
bureautique

ico-borne

borne de recharge
pour véhicules électriques

ico-smartphone

téléphonie et
moyen de communication

ico-panneau-sol

panneaux
photovoltaïque

En facilitant nos tâches quotidiennes, tous contribuent à notre confort matériel. Et en même temps, dès qu’on l’utilise, le courant alternatif génère des perturbations électriques et des champs électromagnétiques qui peuvent également altérer notre bien-être physiologique…

Le courant électrique

Le courant électrique distribué aux usagers l’est en courant alternatif. Sa tension est de 240 Volts et sa fréquence de 50 Hertz.

Tout appareil branché à une alimentation électrique est soumis à une tension électrique qu’il soit en fonctionnement ou non, ce qui génère un champ électrique permanent. Lorsqu’il fonctionne, sa consommation produit de surcroît un champ magnétique. Le champ électromagnétique est la combinaison du champ électrique et du champ magnétique. Par conséquent, un appareil en veille est bien un appareil qui fonctionne. De ce fait, il émet un champ électromagnétique.

Les champs
électromagnétiques

L’idéal serait bien sûr d’être exposé à des perturbations électromagnétiques environnementales les plus proches possibles du zéro. Mais le nombre et la diversité de technologies que nous utilisons quotidiennement rend cette perspective irréaliste. Les perturbations électromagnétiques produites par l’utilisation du courant électrique circulent et se diffusent jusqu’à nos équipements les plus anodins.

Ces perturbations proviennent des différentes fréquences classées en très basses fréquences, basses fréquences et hautes fréquences.

Elles sont produites par l’utilisation du courant électrique en 240 Volts à 50 Hertz. La fréquence de 175 Hertz, utilisée pour le déclenchement des heures creuses, est un signal envoyé par courant porteur en ligne (CPL) très basse fréquence qui ne produit pas les mêmes impacts biologiques que les CPL de fréquences supérieures à 10 kiloHertz.
La solution d’atténuation de leurs perturbations électromagnétiques réside dans la mise à la terre des équipements branchés au réseau électrique.
Les électriciens spécialisés en biocompatibilité électrique interviennent dès la conception des réseaux électriques de manière à réduire l’émission de perturbations électromagnétiques.

Les perturbations électromagnétiques qu’elles provoquent sont dues à l’utilisation des appareils électriques domestiques et professionnels tels qu’appareils électroménagers, alimentations électriques à découpage, lampes à économie d’énergie pourvues d’électronique, variateurs de lumière, production électrique par panneaux photovoltaïques, bornes de recharge pour véhicules électriques, courants porteurs en ligne (CPL) qui utilisent le réseau électrique pour piloter à distance l’éclairage public ou les compteurs communicants. Ces compteurs communiquent dans une bande de fréquence de 35 à 91 kiloHertz. La portée du signal CPL basses fréquences est d’environ 800 mètres. Ce qui signifie qu’il se diffuse dans ce périmètre en amont comme en aval du compteur électrique.
Les perturbations électromagnétiques qu’elles provoquent sont dues à l’utilisation des appareils électriques domestiques et professionnels tels qu’appareils électroménagers, alimentations électriques à découpage, lampes à économie d’énergie pourvues d’électronique, variateurs de lumière, production électrique par panneaux photovoltaïques, bornes de recharge pour véhicules électriques, courants porteurs en ligne (CPL) qui utilisent le réseau électrique pour piloter à distance l’éclairage public ou les compteurs communicants. Ces compteurs communiquent dans une bande de fréquence de 35 à 91 kiloHertz. La portée du signal CPL basses fréquences est d’environ 800 mètres. Ce qui signifie qu’il se diffuse dans ce périmètre en amont comme en aval du compteur électrique.

Ce sont celles émises par le courant porteur en ligne (CPL) qui véhicule l’Internet domestique par les plugs (prises) CPL. Leur portée est d’environ 30 mètres en amont comme en aval des plugs.

schéma biovolts

Comment améliorer son confort électrique ?

L’existence de pollutions électriques et électromagnétiques sur le réseau basse tension (BT) entraîne deux types de conséquences potentielles, l’une pour les personnes et l’autre pour les biens matériels, électriques, électrotechniques et informatiques.

Nous contacter

image
https://www.biovolts-protect.com/wp-content/themes/imperio/
https://www.biovolts-protect.com/
#48aa59
style1
paged
Loading posts...
/var/www/
#
on
none
loading
#
Sort Gallery
on
no
yes
off
Enter your email here
off
off